Végétaux

Le traitement et soin des arbres

Nous connaissons sans aucun doute les maladies ou parasites à traiter. Nous avons le matériel à adéquate. Une machine capable de traiter à haute pression à plus de 17 mètres de hauteur et un canon nébuliseur capable de traiter à plus de 40 mètres. Nous réalisons nos traitements avec des produits homologués et nous vous conseillerons une lutte raisonnée.

  • Le Charançon rouge des palmiers ( Rhynchophorus ferrugineus )

charancon-rouge-2Il est aujourd’hui de plus en plus présents sur nos palmiers, principalement les palmiers dattiers, les palmiers des Canaries.

Originaire d’Asie, il cause de sévères dégâts. Il a été détecté pour la première fois en France en 2006.

Coléoptère brun rouge de 3 à 4 cm, avec un rostre long et pointu. Les femelles pondent leurs œufs à la base des feuilles ou dans les blessures des stipes. Les larves jaunâtres de 5 cm de long se nourrissent des tissus de la plante. Elles creusent des galeries dans le stipe provoquant la destruction du système vasculaire. Les symptômes apparaissent quand l’infestation   est déjà avancée. Les feuilles cassent et flétrissent en commençant par celles du centre de la couronne qui finit par prendre une silhouette aplatie et des pourritures peuvent apparaitre dans le stipe entrainant irrévocablement la mort du palmier.
larve-charançon-palmier 
Il est important de signaler que les tailles ne doivent plus se réaliser de mars à octobre, de façon à ce que le sujet ainsi taillé n’attire pas le Charançon par dégagement de phéromones.

Pour tous renseignements, vous pouvez joindre la SRAL de Hyères qui vous indiquera les démarches à entreprendre.

Pour la taille et le traitement du palmier,  l’entreprise doit être absolu certifié.>>>Traitements préventifs conseillés.

  • Le Papillon du palmier ( Paysandisia Archon )

paysandisias-du-palmierMagnifique papillon mais pourtant destructeur ; originaire d’Argentine, il sévit depuis les années 2000. Les espèces les plus sensibles sont  les Trachycarpusfortunei, les Chamaereops Humilis mais aussi les Livistonas, Washingtonias, Phoenix .

Papillon d’une dizaine de centimètre d’envergure, avec des ailes antérieures brunes, et des ailes postérieures orange tache de blanc et de noir. Les femelles pondent leurs œufs semblables à des grains de riz en été au niveau de la couronne.

chenille-paysandisias-archon

 

Les chenilles qui en sont issues sont énormes, jusqu’à 8 cm, et très vorace. Elles creusent des galeries dans différentes parties du palmier dont elles consomment les tissus les plus tendres.>>>Traitements préventifs conseillés.

 

 

  • La processionnaire des pins ( Thaumetopoea pityocampa )

Chenille très urticante pour l’homme et dangereuse pour nos animaux domestiques,  colonisant nos pins dans des cocons soyeux, et fragilisant progressivement son hôte. Elles en sortent en file indienne au printemps afin d’aller s’enterrer et ressortir en juin au stade papillon pour pondre.

Nous réalisons des traitements biologiques en préventif entre septembre et octobre , ou par piégeage quand il est trop tard.

ci-dessous le cycle de vie des processionnaires en 3 étapes

D’abord le cocon Puis la chenille Et enfin Le papillon
 cocon-processionnaire-des-pins  chenille-processionnaire  papillon-processionnaire-des-20pins

 

  •  le Scolyte ( Scolytinae ) parasites des pins:

scolyte-adulteinsecte xylophage de l’ordre des Coléoptéres, corps 2 à 5 mm, cylindrique, de couleur fonçé à rougeatre. Ils sont attirés souvent par certaines hormones de stress émises par des arbres malades ou désydratés , voir l’odeur du bois mort.

 

 

Scolyte adulte 

attaque-scolytesIls pondent sous l’écorce des arbres et les larves se nourissent de la séve, ce qui peut mener à la mort du sujet.

Il est porteur de spores de champignons symbiotes qui attaquent la lignine et la cellulose.ce parasite est présent de plus en plus dans notre région depuis 2003 ou la sécheresse a sévit.

Orifice de sortie du scolyte sur l’arbre.

 il est important de rappeler qu’il est necessaire de ne pas abimer par des terrassements, le systéme racinaire des arbres, pas d’élagage sévére comme on le voit ajourd’hui;

surfaces engazonnées non compatible sous les sujets.

  • Le tigre du platane ( Corythu chaciliata )

tigre-des-platane-2Parasite du platane, hivernant sous l’écorce du sujet, souvent accompagné par l’oïdium.

Il fragilise le platane en l’épuisant. Signes de présences : feuilles à la face supérieure, larges plages décolorées, face inférieure feuilles maculée de taches noires excrémentielles avec présence de larves noires ou d’adultes translucides.

Traitement biologique réalisable à haute pression sur l’ensemble du sujet.