Le Scolyte du pin

scolytes des pinsLe Scolyte des pins, peut causer des dégâts sérieux aux peuplement résineux.

Il existe sept espèces de Scolytes :

- Le Chalcographe et le typographe qui s’installent principalement sur l’épicéa mais aussi parfois les sapins et pins;

- Le sténographe, l’érodée et l’acuminé s’installent principalement sur les pins ( maritime, noirs, sylvestres, etc )

scolytes sur troncs dégats

- Le curvidenté et le Cryphale s’installent sur le sapin pectiné voir d’autres sapins.

Ils pondent sous l’écorce dans des petites galeries ( galeries qui empêchent la sève de circuler et finissent par tuer l’arbre ) généralement sur des arbres fraichement coupés ou affaiblis.

La larve se développe selon les conditions climatiques; il faut au moins six semaines pour que les larves se développent.

L’essaimage commence alors au printemps et se poursuit tout l’été, avec des

dégats sur troncs scolytes des pinstempératures supérieures à 18, 20 degrés.

L’hibernation se fait sous forme de larves ou d’adultes immatures sous l’écorce .

Ils parviennent à coloniser un résineux en fonction de deux paramètres :

- lorsque un arbre est affaibli, que ses mécanismes de résistance sont amoindris.

- Lorsque la population est importante, les capacités de résistances des arbres peuvent êtres dépassés; l’état physiologique de l’arbre dépend de la sylviculture menée : adaptation essence-station, rythme d’éclaircie.. mais l’arbre peut aussi être affaibli par un événement conjoncturel comme un chablis ou une sécheresse.

Les scolytes sont porteurs également d’agents pathogènes,  fragilisant ainsi d’avantage l’arbre.

Pour limiter les risques de prolifération : impérativement abattre les sujets les plus touchés et les incinérer.