Le moustique tigre

moustique tigreLe moustique tigre ( Aedes albopictus )

Ce moustique fait peur, et il y en a de quoi !

Il est porteur de la dengue, du chikungunya , et, sa progression est de plus en plus forte dans notre région.

On le reconnait par ses rayures noires et blanches, il mesure moins d’un centimètre.

Il a été observé pour la première fois en France en 2004 prés de Nice. Depuis il se propage rapidement en PACA, Languedoc Roussillon, Alpes Maritimes, le Var, les bouches du Rhône, et le Gard, mais a conquis fortement en 2010 et 2011 l’Hérault, l’Aude, et les Pyrénées Orientale. Des cas suspects de dengue ont été relevés en Languedoc Roussillon, Nice, Ste Maxime.

Il est originaire d’Asie du sud-est et se développe dans les eaux stagnantes et principalement dans les gites crées par l’homme.

Les femelles pondent en moyenne 74 œufs tous les 3 , 4 jours par des températures comprises entre 25 et 30 degrés; elles vivent en moyenne 29 jours.

C’est une espèce qui pique de jour, avec un pic d’agressivité au lever du jour et un autre au crépuscule. C’est la femelle, une fois fécondé qui pique pour absorber du sang dans laquelle elle trouvera les protéines nécessaire à sa progéniture.

Ce n’est pas directement le sang bu sur la victime qui infecte la suivante, mais la salive que le moustique injecte dans sa victime pour fluidifier le sang.

Les males ne piquent pas, seule la femelle est porteuse du chikungunya en absorbant le sang humain malade, le virus se multiplie alors dans les cellules de l’insecte , en particulier son tube digestif, et finit par atteindre les glandes salivaires après une incubation de 2 à 6 jours. Le moustique peut alors contaminer d’autres personnes; l’homme est choisi à 70, voir 90 %.